Envoyer un message

Quels sont les différents types de masques chirurgicaux ?

Dans la gestion de la crise du coronavirus, plusieurs types de masques ont été utilisés comme mesure barrière. Parmi ces derniers, les masques chirurgicaux occupent une place de choix. En plus de protéger son porteur, ce masque évite la propagation du virus. Sur le marché, vous en trouverez une variété. Découvrez dans cet article les différents types de masques chirurgicaux.

Les masques anti-projection chirurgicaux

Généralement utilisé à l’hôpital et beaucoup plus en chirurgie, le masque est devenu un instrument de protection grand public avec l’arrivée de la pandémie du Covid 19. Comme son nom l’indique, le masque anti-projection évite au chirurgien, lors d’une opération, de projeter des agents infectieux dans le champ d’opération.

En effet, au cours d’une expiration, des sécrétions des voies aériennes ou de la salive peuvent être projetées. Ces sécrétions peuvent malheureusement contenir des infections nuisibles pour le corps humain. C’est pour cela que les chirurgiens mettent des bavettes anti-projection afin d’éviter la transmission d’agents infectieux lorsqu‘ils se retrouvent au-dessus d’un organisme humain ouvert.

Avec l’arrivée du coronavirus et la nécessité de se protéger, n’importe qui peut se rendre dans une pharmacie pour l’achat de masques chirurgicaux. N’hésitez donc pas à vous en procurer afin de vous mettre de l’abri de toute contamination.

Les masques de protection respiratoire

À l’opposé des masques anti-projection chirurgicaux, les masques de protection respiratoire individuelle empêchent les utilisateurs d’inhaler les agents infectieux. Ils sont beaucoup plus portés par les autres agents de l’hôpital, notamment les infirmiers, médecins et sages-femmes. Ces agents de santé sont tenus de mettre ces protections étant donné qu’ils sont en permanence en contact avec les malades souffrant de divers maux.

Avec la pandémie du Covid 19, ce type de masques a pris de l’importance. Vous n’êtes pas sans savoir que ce virus affecte les voies respiratoires, conduisant ainsi à différents maux. Les masques FFP2 sont donc indispensables pour la protection des personnes saines. Ils sont plus importants pour les membres du corps médical qui sont en contact permanent avec des patients souffrant de la Covid 19. Il en existe plusieurs types selon le degré de protection qu’ils garantissent.

Les masques à haute filtration

Les masques chirurgicaux sont des masques qui respectent la norme EN14683 ou ses équivalents selon les zones de production. Il en existe plusieurs types. Parmi ces derniers, vous avez les masques de haute filtration EN14683 type II R. Ils sont désignés ainsi à cause de leur capacité (98%) à filtrer les bactéries pouvant provenir du flux respiratoire du porteur. Ils sont composés de 3 plis et favorisent une bonne respiration.

Ce sont des masques qui résistent aussi aux éclaboussures. Cela les rend plus efficaces que les masques EN14683 type II malgré les mêmes capacités de filtration de bactéries qui les caractérisent. Par contre, ces deux masques chirurgicaux sont plus efficaces que le masque EN14683 type I. En effet, ce dernier n’arrive à filtrer que 95% des bactéries qui peuvent provenir de la respiration du porteur.

De toute évidence, les masques chirurgicaux sont plus efficaces que les masques de protection respiratoire, même si le taux de filtration bactérienne est globalement du même ordre. Cette infériorité n’a pas empêché leur utilisation, ceci à cause de la pénurie des masques chirurgicaux.

Les masques à usage unique

C’est avec la pandémie de la Covid 19 que le masque est devenu populaire. Il constitue en effet la première mesure barrière de lutte contre le virus. Si les populations ont eu du mal à l’adopter au départ, il a fini par rentrer dans les habitudes. C’est surtout les masques chirurgicaux à usage unique qui ont connu un boom au début de la pandémie. Il faut dire qu’ils étaient les seuls disponibles dans les pharmacies.

Cette augmentation subite de la demande a d’ailleurs créé très tôt des ruptures de stock un peu partout en France. En réalité, ces masques sont conseillés pour leur efficacité dans la lutte contre la propagation du virus. Par contre, leur utilisation a un impact économique sur la population.

Les masques réutilisables

Comme vous pouvez le constater, tout le monde ne peut pas se permettre d’utiliser des masques à usage unique. En effet, pour que cet appareil de protection respiratoire soit efficace et protège son utilisateur, il doit être régulièrement changé. Vous êtes bien conscient que le masque a un coût. Imaginez alors si vous devez utiliser trois par jour?! Vous risquez d’y consacrer un budget conséquent. C’est dans ce contexte que les masques réutilisables sont nés.

Ce sont des masques généralement en tissu, qui peuvent être lavés, rincés et séchés pour être réutilisés. Ils ont été développés à cause du coût qu’induit l’utilisation des masques chirurgicaux à usage unique et aussi de la pénurie constatée au début de la pandémie. Toutefois, même s’ils solutionnent un problème économique, ils ne résolvent pas forcément le problème d’hygiène et de propagation du virus.

En définitive, pour vous protéger de toute contamination bactérienne, vous pouvez choisir entre les masques chirurgicaux à usage unique anti-projection, de protection respiratoire individuelle, à haute filtration ou les masques réutilisables.

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Blog dédié au bien-être - Blog digital - Blog santé - Blog écologie - Choisir un bon thé minceur
Thématiques